أخبار عاجلة
الرئيسية / غير مصنف / communiqué LMCDH sur la décision d’abolir la peine de flagellation au Royaume d’Arabie saoudite

communiqué LMCDH sur la décision d’abolir la peine de flagellation au Royaume d’Arabie saoudite

Le Bureau exécutif de la ligue marocaine pour la citoyenneté et les droits de l’homme, en tant qu’organisme de défense des droits de l’homme doté du statut consultatif auprès des Nations Unies, a suivi la décision des autorités saoudiennes d’abolir la sanction de la flagellation conformément à un document juridique publié par la Cour suprême d’Arabie Saoudite, qui confirme que cette décision s’inscrit dans le cadre des “réformes et développements réalisés”

Dans le domaine des droits de l’homme au Royaume, qui relevait des directives du “Roi Salman Ben Abdulaziz et” sous la supervision et le suivi directs du prince héritier Mohammed ben Salman et du bureau exécutif, et considérant que cette étape est la continuation d’une approche globale d’un développement tangible des droits de l’homme dans le Royaume d’Arabie Saoudite et une politique systématique de La direction saoudienne, en organisant un arbitre pour le prince héritier Mohammed Ben  Salman et en vue d’abolir la flagellation comme forme de torture et de la remplacer par une peine d’emprisonnement ou une amende ou les deux, le bureau exécutif de LMCDH  confirme les positions suivantes:Il salut cette sage décision de combattre et de réduire la torture, en particulier le fait que les tribunaux saoudiens sont tenus d’appliquer ce principe et de ne le violer d’aucune façon.Considérant la décision dans le cadre d’un développement tangible des droits de l’homme après avoir autorisé les femmes saoudiennes à entrer sur les terrains de football et mis fin à l’interdiction de conduire des femmes vieille de plusieurs décennies, et donné aux femmes saoudiennes la possibilité de voyager à l’étranger sans l’autorisation du tuteur, ainsi que l’annulation de la séparation des femmes dans les restaurantsIl annonce sa condamnation de toutes les campagnes de désinformation et de distorsion menées par les médias, qui sont considérées comme une corne de propagande pour les ennemis de tout développement dans le Royaume d’Arabie Saoudite, et de limiter le développement des droits de l’homme au niveau des droits civils et politiques, ainsi que des droits économiques et sociaux, qui se déroulent avec des plans clairs et cohérents.

عن lmcdhmaroc

شاهد أيضاً

مطلوب لقسم التربية في جمعيّة حقوق المواطن مركّز/ ة للتربية في المجتمع العربيّ

يعمل قسم التربية في جمعيّة حقوق المواطن في إسرائيل على تعزيز التربية لقيم الديمقراطيّة وحقوق الإنسان …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *